Les vacances s'achèvent, je remonte demain en Franche-Comté, avec une nouvelle écharpe perso, et deux autres à proposer.

  Une amie, une "descente" à deux dans un temple de la laine et autres fournitures de rêve, des coups de coeur inévitables et des craquages peu raisonnables... et soudain l'envie de crocheter des mitaines, des cols, des écharpes!

  Envie de me faire une écharpe-col, pour avoir quelque chose de différent à porter; un motif festonné façon dentelle de laine (50% laine), un "tube" de laine coloris canard qui contient en plus de l'alpacca (d'une douceur!), de la dentelle fine extensible, et voici le prototype, mon écharpe perso:

IMG_0697


  Elle se porte de façons très variées, ci-dessus pliée classiquement, ci-dessous nouée très bas:

 

IMG_0698


  Ou pour faire une sorte de cache-coeur, couvrant les épaules, la dentelle côté décolleté:

IMG_0699


  J'ai appris, en faisant cet exemplaire; j'ai utilisé un coton (bobine vintage!) ton sur ton et crocheté une bordure à la dentelle: cela ne s'impose pas,  la fragilise et l'alourdit un peu.

  Pour en faire un exemplaire plus convaincant, j'ai créé un visuel à la jonction de la dentelle de laine festonnée et du "tube" de laine dense et épaisse, et laissé la dentelle à bord franc. Puis, une fleur de tulle unique crée un point focal, intéressant surtout pour le porter "col", de loin la façon la plus intéressante de porter ce modèle. Voici l'écharpe Florentine:

IMG_0660r

IMG_0662r

IMG_0663r


 Je dois avouer que je l'adore et que je l'ai un peu mitraillée dans mon atelier!

IMG_0673r


  Elle se porte aussi, cela va de soi, comme une écharpe:

IMG_0676


  ...avec toutes les variantes qu'une écharpe peut offrir bien sûr.

  Cette création unique est proposée à 28€, envoi compris en France. Par la présence de la dentelle, par la féminité, les teintes, la fleur de tulle, elle peut se porter au printemps également, voire réchauffer une nuit fraîche d'été, ce que ne peuvent pas faire les métrages de laine tricotée dont nous nous protégeons! elle est chaude néanmoins, pour être frileuse avec grâce, ou pour s'offrir le plaisir d'une tenue légère sans prendre froid pour autant.

  Je la rêverais avec un blouson cuir camel, noisette ou naturel, sur une robe gaie et souple très féminine; ou le même blouson avec un slim beige ou jean, un top aérien, un peu mousseux, ou en soie, transparences "habillées" dans l'ouverture du blouson par le col-écharpe -et lorsqu'on enlève le blouson et qu'on remet autrement l'écharpe, on devient très féminine et un peu "nude"...

IMG_0675r


  ...encore faut-il que Marie-Antoinette, mon doux mannequin, consente à se séparer de cette douceur qui sied si bien à son teint...

  Peut-être mon écharpe donnera-t-elle des idées à d'autres, j'ai testé depuis le crochetage tubulaire et je suis enchantée du résultat (c'est le billet suivant, la deuxième écharpe créée...), je conseille! Côté matériau il faut du beau un peu sec, laine et alpacca c'est le rêve, mohair un peu le cauchemar! le motif festonné de qualité est la référence Roma, de Katia, et on trouve de la dentelle extensible dans les merceries, on peut coudre deux longueurs avec un point "stretch". On peut se contenter de coudre le motif festonné (ou de la simple guipure) sur le "tube" de laine, par exemple avec un point de feston qui emprisonnerait un ruban étroit ou plié, pour éviter la difficulté du crochetage qui relie les deux matières.
  Enfin, j'ai coupé le tube de laine tricotée à même, et "ficelé" juste au-dessus avec un coton de même teinte (on peut contraster); si quelqu'une connaît et pratique le tricotin, ça marche aussi! (c'est mon projet suivant, apprendre à "tricotiner")

    Je vous embrasse, et vous reviens bientôt avec une connexion enfin digne de ce nom.