Les Bijoux de Constance

20 juin 2016

Bijou de cheveux : Fleur de chignon

  Bonjour, vous!

  J'ai donc repris mes crochets avec la fin des cours, et je crée des bijoux de cheveux.
 Sur le dernier billet, je vous montrais une fleur de chignon très graphique, pour structurer la coiffure, et je pouvais l'imaginer avec un chignon en broussaille, dont la netteté aurait été donnée par le bijou.

  Ce soir au contraire il s'agit d'une fleur en fil d'argent un peu pop, à cinq pétales, volontairement dissymétrique, que j'imagine très bien enveloppant en partie un petit chignon joli - mais toute fantaisie est possible!

 

A-7507
 
  Le fil qui dépasse est en attente, je vous rassure, en attente d'un petit clip à fixer que je devrais installer...

A-7486

  Pour pouvoir le photographier, je l'ai installé comme on installe un fascinator, ces substituts de mini-chapeaux au nom irrésistible! D'ailleurs on peut bien sûr me demander d'emplumer le motif, rien de plus simple, ou d'installer un peu de tulle, pour créer ledit fascinator, cela peut m'amuser!

A-7488
  Je peux aussi le réaliser dans de nombreuses autres couleurs, d'ailleurs je suis en train de me demander en quelle couleur j'aurai envie de le porter sur mes cheveux cet été! Ce qui m'est venu aussitôt est l'idée de la couleur lilas clair, qui me paraissait douce à mêler à la couleur de mes cheveux, mais je m'interroge encore.

A-7487

  Le prix indicatif de cette fleur de chignon est toujours de 45€, et je me sens une soudaine vocation pour les fleurs de chignon!

                   Je vous embrasse, à tout bientôt...

 

Posté par ConstanceHA à 20:19 - Commentaires [6] - Permalien [#]


13 juin 2016

Fleur de chignon graphique

  Bonjour, vous...

  Voici le temps de la petite parenthèse entre la fin de l'année et les corrections du bac - quelques soirées libres et même parfois l'après-midi. Depuis une dizaine de jours, donc, je travaille à des bijoux de cheveux en fil d'argent crocheté.

  Aujourd'hui je vous présente une fleur de chignon ( qui peut aussi se placer autrement bien sûr) à quatre pétales, très symétrique, qui peut structurer une coiffure et jouer le graphisme:

A-7498r

  Les "pistils" sont figurés par des gouttes de cristal à reflet aurore boréale au bout de leur tigette; les pétales peuvent se travailler et s'incurver, pour épouser un petit chignon par exemple, et les tigettes peuvent se glisser dans les cheveux pour ne faire ressortir que la gouttelette de cristal.

 

A-7473r

  Le centre est formé d'un cabochon transparent parcouru d'une forme florale lattucine, laiteuse, comme au coeur des perles de Murano.

A-7474r

  Pour une mariée, je vois tout à fait le headband de mon dernier billet, avec à l'arrière le motif graphique, de sorte que la ligne du headband conduirait vers le bijou floral. Depuis que je me consacre à ces pièces, je regarde comment sont portés les headbands, et je vois des fautes de goût en nombre, un headband charmant et une pince crabe lourde et dépareillée qui vient tenir les cheveux et le bijou à l'arrière par exemple, ou la grosse élastique...  alors qu'on peut faire des coiffures si douces et subtiles!

  Prix indicatif de cette fleur de chignon 45€ - je me suis commandé les épingles U plaquées argent pour pouvoir adopter cette pièce ou d'autres, je ne garantis pas de résister longtemps à ces petits bijoux de chevelure...

  A tout bientôt.

 

 

Posté par ConstanceHA à 21:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 juin 2016

Bijou de cheveux

La créatrice de bijou revit et retrouve ses crochets, le fil d'argent, le plaisir de donner forme.

  Au programme, donc, du bijou de cheveux en argent, work in progress, dont je montre le balbutiement : une première pièce, headband, serre-tête, diadème, ou à enrouler autour d'un chignon, c'est une pièce simple, lumineuse et polyvalente.

 

A-7392r

  Comme tête je n'avais que la mienne pour la photo! mais j'ai aimé vraiment, je songe à m'en faire un exemplaire...

A-7396r

  Pour la praticité, j'ai installé un montage sur élastique, avec un crochet pour qu'on puisse entourer sur un chignon puis refermer; on peut aussi spiraler, c'est-à-dire entortiller l'élastique autour des cheveux et fermer avec le crochet, faire son chignon, et enrouler ensuite le bijou, à maintenir enfin avec une épingle, en laissant éventuellement libre la pointe du bijou pour la fantaisie.

  L'avantage de ce bijou en fil d'argent ? A volonté, il peut être modelé, remodelé, sans se briser - on peut le porter très pur ou y installer les décors que l'on souhaite, y piquer des fleurs, des strass sur épingle, voire y faire tenir une jolie broche.

  Prix indicatif 28€ envoi compris - avis aux futures mariées!

  Je vous embrasse, à bientôt pour la suite.

 

Posté par ConstanceHA à 12:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 mai 2016

Boucle d'oreille

Bonjour, vous...

  Peu de temps pour créer, mon temps partiel au lycée requiert la plupart des forces qui me restent - et quand je suis vraiment libre, je m'échappe vers Venise... - et difficile d'aller me poser dans un atelier complètement encombré, mes perles dorment et reposent.
  J'ai picoré un peu de temps pour faire une grande boucle d'oreille printanière, brodée avec du fil de soie, associant motif et extraits de dentelle, et très fines estampes, feuille et rose, bref exactement mon univers!

A-7096

  La structuration est donnée par de l'alu aux couleurs variées, car il passe de l'argenté au vert absinthe presque fluo en passant par du doré-jaune. Le ton de ce vert est précisément celui du fil de soie qui relie tous les éléments.

A-7095

  Elle est très longue, mais elle laisse passer la lumière - en fait, si j'avais le courage de m'en faire une paire, elle irait très bien avec mes longs cheveux blanc-argenté - et elle est très légère, pour qu'elle puisse danser à l'oreille (c'est pourquoi je n'ai mis aucune perle)...

A-7097
  Voilà pour cette petite boucle sans prétention qui parle de la saison - et ça rime!

  J'espère que votre vie rime bien aussi avec printemps, et je vous embrasse.

 

Posté par ConstanceHA à 11:16 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

25 mars 2016

Col cache-col suite!

  Chose promise...

  Faute d'avoir mis la main sur la petite broche en cuir parme, en forme de fleur, années 50/60 à souhait, qui se terre quelque part - si elle pouvait se ressemer, j'aimerais! - j'ai porté mon col cache-col avec une broche grise que j'avais trouvée lors de la même fermeture d'un magasin à l'ancienne qui était spécialisé dans les accessoires de cérémonie. Celle-ci est en satin, sans l'abîmer je l'ai un peu complétée à mon goût de guipure teinte par mes soins, de métal noir et de perles, tout ce décor pouvant s'enlever pour retrouver la fleur originelle.

A-4328

  Bien sûr, la déco ajoutée "sous" la fleur de la broche reprend exactement la qualité de guipure et la couleur de la touche qui figure sur le col, à s'amuser autant y aller jusqu'au bout! Le ton de la fleur est presque celui de l'épais ruban double-face en satin, et je porte volontiers l'ensemble sur du gris, donc j'aime cette version, surtout que le parme, j'en ignore la raison "chimique" ou optique, réverbère en quelque sorte sur le satiné du gris qui le rehausse en retour.

A-4329

  J'aime aussi "roulotter" légèrement ou davantage le col, quand je le "retourne" juste je le fixe avec la broche dans la position souhaitée:

A-4330

  J'aime assez ce point focal que constitue la broche - et vous, qu'en pensez-vous ?

  J'espère que cela donnera des envies de petites fantaisies pour réchauffer ce printemps encore débutant, à plus d'une crocheteuse! Et je vous embrasse...

 

 

Posté par ConstanceHA à 19:49 - Commentaires [8] - Permalien [#]


21 mars 2016

Col cache-col

  Une grippe carabinée (mais si, elle avait une carabine, et ce n'était pas une fée) m'a tenue inactive durant une grande partie du mois de février - l'occasion de reprendre le crochet, après un an et demi d'arrêt forcé car le pouce gauche que j'avais tranché ne pliait plus et, ô miracle, il retrouve peu à peu cette fonctionnalité. Donc assouplissements et exercices, bijoutages et crochetables, et petite activité longue mais pas fatigante, un CCC, col cache-col, que voici:

A-4324

  Deux fils différents aux textures intéressantes pour la base, deux tons de parme très proches, ton repris par le ruban d'organza; un coton ancien au ton lavande vient faire le bord volanté et la fleurette, et le bord supérieur se constitue d'un fil velours gris. Volutes de ruban épais en satin gris soutenu, et dentelles teintes par mes soins en gris également - le parme est légèrement surteint dégradé gris, je pense que j'accentuerai l'effet quand je referai de la teinture.
  Evidemment le travail est peaufiné avec forces détails, perles et autres, car c'est l'esprit de cette pièce; et l'intérêt réside aussi dans le fait de varier l'effet de fermeture, façon fleur sur ces photos avec un enroulement de l'extrémité, avec ou sans repli d'un côté:

A-4325

  Ce col-cache-col, CCC pour le clin d'oeil, est pour moi, pour réchauffer une veste grise ou ma veste-cape gris foncé qui est doublée de violet, c'est le moyen de porter au printemps une tenue un peu légère sans prendre froid - et aux heures plus douces, je desserre un peu le col, puis je le fourre dans le sac car c'est peu encombrant. Et puis j'ai toujours de ravissantes chaussures italiennes parme qui m'avaient valu d'être invitée à aller danser pour une fête de la musique, à Paris voici une quinzaine d'années - le charme des belles chaussures rétro c'est de resservir à bon escient pour une tenue, et j'adore le parme pour adoucir le gris.
  Quand on me connaît, on se doute qu'il y a plusieurs porters possibles, le col se referme aussi grâce à la perle forme palet à la feuille d'argent, pour une forme plus sobre et plus rapide à fermer:

A-4332

  Est-ce là tout? Non bien sûr! J'avais créé cette pièce en pensant fortement à une broche de cuir parme, ancienne également et en forme de fleur que j'aime beaucoup, et avec laquelle je le porterai dès que... euh... j'aurai remis la main sur la broche au fond d'un carton, sans doute, mon atelier étant toujours encombré de quelques cartons pleins de matériaux et de bijoux. En attendant de retrouver cette fleur de cuir, j'ai transformé une fleur de satin gris que j'avais acheté au même moment que la précédente, et que j'ai portée déjà avec ce col, j'aime beaucoup aussi. Je vous montre cela très bientôt!

    Et je vous embrasse, heureux printemps à tous!

 

 

Posté par ConstanceHA à 11:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 mars 2016

Collier d'exception nude et or

  ...Chose promise...

  Hier, je promettais de montrer ce collier créé pour le mariage d'une jeune et belle amie, non plus sur Marie-Antoinette mon mannequin fidèle, mais sur elle et le jour J. Ce seront des photos sans paroles:

 

A-1518r

A-1522r

A-1524r

A-1545r

A-1654ar

A-1777r

A-1793r

A-1794r

A-1806r

A-1811r

A-1813r

A-1844r

A-1849r

  C'est tellement être privilégiée, que de créer pour un si lumineux bonheur!

    A bientôt, je vous embrasse...

 

 

Posté par ConstanceHA à 20:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

03 mars 2016

Et si...

  Et si je réapparaissais? Un jour, comme aujourd'hui, où ça va plutôt pas mal, tant qu'à faire.

  Longue mise en stand-by de ce lieu, donc, depuis la rentrée scolaire; nouveau lycée, nouveaux collègues, nouveaux élèves, le travail, la maladie et les galères - mais aussi des voyages, Gênes aux vacances d'automne, puis Venise à une époque où je ne la connaissais pas, décembre et début janvier. Presque pas de bijoux, un atelier toujours en vrac (trop-plein qui réclame beaucoup de solutions de stockage et de rangement), mais voilà que ça me manque un peu et c'est bon signe!

  Peu de bijoux mais une pièce que j'ai adoré faire et que j'adore toujours, un collier, dialogue entre le nude et l'or, structuré par un fermoir ancien vénitien, forcément, de plus d'un siècle, comme les perles nude. L'or qui s'y mêle est du cristal plaqué or véritable, de chez Precioza, car je le trouve très beau, d'une couleur or presque baroque.

  Ce fermoir, je l'ai gardé longtemps avant de le monter et de m'en séparer, mais c'était pour une belle amie, et le plus beau jour, celui de son mariage. Deux de mes amis, ex-élèves tous deux, se mariaient le même jour - par chance c'était ensemble.

  Voici une photo bien peu valorisante de ce montage, à la lumière ambiante de l'atelier:

 

0749r

Le fermoir reprend exactement les teintes de la robe, qui était beige doré, avec des touches de feu, de brun, de blanc nacré, de paille. J'ai pu me procurer des perles anciennes, petit diamètre, de la même teinte que les grosses "nude", et j'avais choisi ces teintes nude pour qu'elles s'harmonisent avec le teint délicat de la belle - l'important, n'est-ce pas, c'est de voir la mariée, de ne regarder qu'elle, c'est le collier qui l'accompagne et mène à elle, pas l'inverse.

 

0752

  Comment, vous le trouvez un peu quelconque, "mon/son" collier? Mais n'oubliez pas qu'on peut aussi l'inverser, non plus mettre le beau fermoir en valeur devant, mais le mettre à l'arrière, sur la nuque - et sur cette photo la nuance nude ressort mieux, très délicat beige rosé un peu doré, justement:

 

0759r

  Toujours pas convaincu? Ah, mais c'est un collier à secrets... cette moitié que vous voyez là peut se désolidariser de l'autre moitié, et j'ai fourni un ruban, et une chaînette, qui peuvent l'un et l'autre se substituer à la seconde moitié, voire à celle-ci, pour obtenir un tout autre collier, un tout autre porter.

  Mais surtout... surtout, la seconde moitié n'est pas du tout le simple multi-rangs qui continuerait.

 

A-0738

  Et l'intérêt de pouvoir porter le collier recto-verso apparaît, car bien sûr la belle amie pourra porter cet effet de sautoirs concentriques devant, sur son ravissant décolleté (que vous ne verrez pas, à la place c'est toujours Marie-Antoinette dans son/mon atelier):

 

A-0732r

  Bien sûr, rien ne l'empêchera de simplifier l'ensemble, avec un simple ruban qui passe dans les anneaux du côté et viendrait se nouer, ou avec la chaînette dorée à l'or fin.

  Et là ce n'est que sur Marie-Antoinette, mais sur une jolie peau fine, sur une belle jeune femme, coiffée et maquillée dans un esprit rétro et femme fatale, au teint clair et lumieux, aux yeux verts sublimes, le collier prenait tout son sens.

  Mais ceci est une autre histoire - ou plutôt la suite, que je vous montrerai lors d'un prochain message.

  Je dispose de quelques magnifiques fermoirs de la même ancienneté et de la même collection, je peux donc sur commande faire des variations à ce concept. Et j'ai surtout un fermoir doré avec des teintes rouges et violettes, qui me donne très envie de créer un exemplaire dans ces teintes dont je raffole. Y a plus qu'à, avoir de la place et du temps...

  Je vous embrasse, vous qui passez ou vous qui, fidèles, revenez, et qui ne serez jamais assez remerciés.

 

Posté par ConstanceHA à 17:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

30 août 2015

Boucle d'oreille immense...

  Bonjour, vous.

  Dans le fait de pré-rentrer demain sur Marseille, je vois déjà un confort inconnu depuis longtemps: pas à finir ce qui traîne dans le frigo, pas à trier les vêtements, pas à faire sa valise, pas le mal au coeur deux jours avant le retour, pas de dimanche dans le train, pas d'arrivée dans un grenier vide... Pour le reste, j'en jugerai après!

  Pour amadouer le sort, ma boucle préférée! Une boucle unique, à tous les sens du terme, immense et démesurée, que je me suis régalée à élaborer et mettre en oeuvre:

 

A-0252r

  Le motif de dentelle bleu mer ou bleu canard que j'ai beaucoup mis en oeuvre dernièrement fait ici carrément l'objet d'une mise en scène. Je lui ai d'abord crocheté un pourtour en soie, une très belle soie ancienne de soyeux lyonnais, que je distille avec précaution. La teinte de cette soie est un kaki-beige, en quelque sorte, afin de relier aux apprêts bronze et de n'être, cette fois, pas du tout dans un travail ton sur ton!

A-0254

  Ce travail de pourtour se termine par des picots qui distribuent les tombées. Celles-ci sont volontairement variées, chaîne, chaînette, longs tubes de métal bronze, mais aussi ruban beige gold, cristal couleur capri à reflets aurore boréale, broderie de mini-perles de rocaille or mat, et plein de pompons.

 

A-0256

  Les pompons sont majoritairement en soie, ils sont de tailles très variées là encore -il s'agit d'une boucle pour laquelle je me suis donnée toute liberté.

  Et je l'adore! En version plus courte, je m'en ferais bien une paire, j'imagine toute la sensualité que doit avoir toute cette soie dans la soie des cheveux... bon, il faut que je trouve des montures bronze à clip, je vous laisse je vais chercher ça sur la toile.

  Mais je vous embrasse avant de partir -JINe, c'est celle-ci la boucle que je supposais pouvoir te plaire!

  A bientôt, peut-être.

 

Posté par ConstanceHA à 18:15 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

27 août 2015

Des B.O dentelle bleu canard et bronze


  Bonsoir, vous.

  Mon fournisseur est en vacances, c'est bien son droit et j'espère qu'il se régale, alors je continue à exploiter ce que j'avais trouvé chez lui récemment, et notamment cette dentelle de très bonne tenue au ton bleu maritime, ou bleu canard. J'ai toujours associé ces jolis motifs à des apprêts bronze, il se joue quelque chose entre ces deux teintes que j'adore.

  J'ai repris, au soleil, la paire Art Déco et Svaro, toujours disponible, toujours à 15€:

 

A-0259r

  Et voici la nouvelle paire, elle sera toute seule à être ainsi, en symétrie inversée, les suivantes seront simplement symétriques; la seule aussi avec ces merveilleuses Murano anciennes satinées au ton d'or bronze merveilleux... Cette fois-ci la touche Svarowski est celle d'une petite briolette vert mer, mais j'ai oublié le nom de la couleur chez eux.

A-0264r

  J'adore le mélange de l'ancien avec de la dentelle, j'adore le côté légèrement kaki de ce bronze, j'adorerais voir ces boucles portées avec du kaki!

 

A-0263

  Cette paire est donc la "tête de série", disponible pour l'instant et envoyée également à 15€ malgré ses arguments (symétrie inversée et Murano ancien...), autant dire que la première personne qui se manifeste l'emporte, les pièces suivantes seront légèrement différentes, mais belles également.

  Et avant de vous quitter, je vous montre un petit bricolage -petit, parce que ce n'est pas vraiment de la création, mais pas pour ce qui est du volume! Il s'agit d'une de mes bagues, mais vraiment à moi, pas une bague à proposer. En fait, une sympathique marchande m'avait offert une bague avec de l'époxy (exactement ce que je n'achète jamais) qui avait eu des perles et motifs enfilés, mais le fil avait cédé, donc elle avait surtout beaucoup de vide et de trous.
  Enthousiaste, je m'étais dit que j'allais bricoler en cinq minutes quelque chose pour m'amuser -oui, mais j'ai tendance à ne pas réussir à en rester là... et j'avais passé bien du temps, mis de jolis composants, dont de l'ancien. Hélas elle a tenu moins de deux ans, et je viens de devoir remonter le motif, avec un nouveau fil, en espérant que cette fois elle tiendra davantage!

 

A-0272

  On m'a demandé à plusieurs reprises d'en refaire une -non! c'est un petit bricolage isolé, complètement débridé, un peu imparfait, il faut aller voir la marque Taratata si on veut une grosse bague colorée, il y a une jolie collection. Et moi je vais pouvoir reporter la mienne!

A-0271

  Il manque de l'orange dans la palette de cette bague? Absolument! mais je portais un pantalon-jupe orange et des chaussures orange aujourd'hui, ça compense. C'est l'été et c'est Marseille, et il a fait extrêmement chaud et beau...

  Je vous embrasse, à bientôt...?

 

 

Posté par ConstanceHA à 20:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :