15 octobre 2007

Week-end lyonnais

  Donc, je me suis évadée ce week-end - inutile de prévenir les autorités, je n'étais pas incarcérée. La Chose et moi avons, vendredi midi, fait route jusqu'au parking de la gare à Dijon. Pour ceux qui auraient besoin d'un résumé des épisodes antérieurs, la Chose est aussi nommée, pour être indulgente, l'Engin qui vaut moins que le prix du ticket à acquitter pour extraire ledit engin du parking où je l'aurai abandonné. Et si je ne suis pas indulgente, la Chose est tout bonnement innommable. Ce que j'ai pris à la gare de Dijon est... [Lire la suite]
Posté par ConstanceHA à 21:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

11 octobre 2007

Bonnard!

   J'imagine les malentendus que peut m'attirer ce titre, et j'aime bien ça! Voilà l'image de L'enfant au seau, dit aussi L'enfant au pâté de sable, de Pierre Bonnard. Je cherchais vainement une ancienne photo, la repro du tableau sur une photo de face, avec des perce-neige sur le rebord de la cheminée, dans mon ex-maison... Je l'avais en face ainsi du canapé, dans ce décor-là:   A gauche, je vous présente Marie-Antoinette, mon mannequin à la patience infinie, qui m'attend à Marseille ; juste après, le... [Lire la suite]
Posté par ConstanceHA à 22:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 octobre 2007

Jour de pluie mais petit soleil en fin de journée

  Mon peintre préféré est Pierre Bonnard. Je passerais des heures à regarder L'Enfant au seau. Une toile de lin brute, couleur lin non blanchi, très peu de peinture sur la toile, très peu de couleur, la forme étroite et haute d'un panneau de paravent. En fond, dans un petit bac d'orangerie, un petit arbre formé en boule. En premier plan, de dos, penché, vêtu d'une blouse à carreaux, un enfant. Il a l'air d'égrener l'air du temps. Il semble creuser à même la toile, infiniment, le fond de la toile qui devient du sable, par la seule... [Lire la suite]
Posté par ConstanceHA à 22:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 septembre 2007

Un photographe hors-format : JR

  J'avais depuis longtemps le désir d'aller aux rencontres internationales de la Photographie, ( les RIP ) à Arles. Cela s'est fait magiquement cet été, juste avant que je ne quitte la région, grâce à une belle amie. Grand bleu et soleil, charme d'Arles, première visite, une friche industrielle, anciens entrepôts sncf, le choc, avant même une billeterie, une entrée etc,  le choc, voilà :   Une friche à ciel ouvert, ancien atelier des forges, des visages immenses déformés, qui grimacent sur les murs, une présence et... [Lire la suite]
Posté par ConstanceHA à 19:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]