Chose promise...

  Faute d'avoir mis la main sur la petite broche en cuir parme, en forme de fleur, années 50/60 à souhait, qui se terre quelque part - si elle pouvait se ressemer, j'aimerais! - j'ai porté mon col cache-col avec une broche grise que j'avais trouvée lors de la même fermeture d'un magasin à l'ancienne qui était spécialisé dans les accessoires de cérémonie. Celle-ci est en satin, sans l'abîmer je l'ai un peu complétée à mon goût de guipure teinte par mes soins, de métal noir et de perles, tout ce décor pouvant s'enlever pour retrouver la fleur originelle.

A-4328

  Bien sûr, la déco ajoutée "sous" la fleur de la broche reprend exactement la qualité de guipure et la couleur de la touche qui figure sur le col, à s'amuser autant y aller jusqu'au bout! Le ton de la fleur est presque celui de l'épais ruban double-face en satin, et je porte volontiers l'ensemble sur du gris, donc j'aime cette version, surtout que le parme, j'en ignore la raison "chimique" ou optique, réverbère en quelque sorte sur le satiné du gris qui le rehausse en retour.

A-4329

  J'aime aussi "roulotter" légèrement ou davantage le col, quand je le "retourne" juste je le fixe avec la broche dans la position souhaitée:

A-4330

  J'aime assez ce point focal que constitue la broche - et vous, qu'en pensez-vous ?

  J'espère que cela donnera des envies de petites fantaisies pour réchauffer ce printemps encore débutant, à plus d'une crocheteuse! Et je vous embrasse...