Une grippe carabinée (mais si, elle avait une carabine, et ce n'était pas une fée) m'a tenue inactive durant une grande partie du mois de février - l'occasion de reprendre le crochet, après un an et demi d'arrêt forcé car le pouce gauche que j'avais tranché ne pliait plus et, ô miracle, il retrouve peu à peu cette fonctionnalité. Donc assouplissements et exercices, bijoutages et crochetables, et petite activité longue mais pas fatigante, un CCC, col cache-col, que voici:

A-4324

  Deux fils différents aux textures intéressantes pour la base, deux tons de parme très proches, ton repris par le ruban d'organza; un coton ancien au ton lavande vient faire le bord volanté et la fleurette, et le bord supérieur se constitue d'un fil velours gris. Volutes de ruban épais en satin gris soutenu, et dentelles teintes par mes soins en gris également - le parme est légèrement surteint dégradé gris, je pense que j'accentuerai l'effet quand je referai de la teinture.
  Evidemment le travail est peaufiné avec forces détails, perles et autres, car c'est l'esprit de cette pièce; et l'intérêt réside aussi dans le fait de varier l'effet de fermeture, façon fleur sur ces photos avec un enroulement de l'extrémité, avec ou sans repli d'un côté:

A-4325

  Ce col-cache-col, CCC pour le clin d'oeil, est pour moi, pour réchauffer une veste grise ou ma veste-cape gris foncé qui est doublée de violet, c'est le moyen de porter au printemps une tenue un peu légère sans prendre froid - et aux heures plus douces, je desserre un peu le col, puis je le fourre dans le sac car c'est peu encombrant. Et puis j'ai toujours de ravissantes chaussures italiennes parme qui m'avaient valu d'être invitée à aller danser pour une fête de la musique, à Paris voici une quinzaine d'années - le charme des belles chaussures rétro c'est de resservir à bon escient pour une tenue, et j'adore le parme pour adoucir le gris.
  Quand on me connaît, on se doute qu'il y a plusieurs porters possibles, le col se referme aussi grâce à la perle forme palet à la feuille d'argent, pour une forme plus sobre et plus rapide à fermer:

A-4332

  Est-ce là tout? Non bien sûr! J'avais créé cette pièce en pensant fortement à une broche de cuir parme, ancienne également et en forme de fleur que j'aime beaucoup, et avec laquelle je le porterai dès que... euh... j'aurai remis la main sur la broche au fond d'un carton, sans doute, mon atelier étant toujours encombré de quelques cartons pleins de matériaux et de bijoux. En attendant de retrouver cette fleur de cuir, j'ai transformé une fleur de satin gris que j'avais acheté au même moment que la précédente, et que j'ai portée déjà avec ce col, j'aime beaucoup aussi. Je vous montre cela très bientôt!

    Et je vous embrasse, heureux printemps à tous!