Et si je réapparaissais? Un jour, comme aujourd'hui, où ça va plutôt pas mal, tant qu'à faire.

  Longue mise en stand-by de ce lieu, donc, depuis la rentrée scolaire; nouveau lycée, nouveaux collègues, nouveaux élèves, le travail, la maladie et les galères - mais aussi des voyages, Gênes aux vacances d'automne, puis Venise à une époque où je ne la connaissais pas, décembre et début janvier. Presque pas de bijoux, un atelier toujours en vrac (trop-plein qui réclame beaucoup de solutions de stockage et de rangement), mais voilà que ça me manque un peu et c'est bon signe!

  Peu de bijoux mais une pièce que j'ai adoré faire et que j'adore toujours, un collier, dialogue entre le nude et l'or, structuré par un fermoir ancien vénitien, forcément, de plus d'un siècle, comme les perles nude. L'or qui s'y mêle est du cristal plaqué or véritable, de chez Precioza, car je le trouve très beau, d'une couleur or presque baroque.

  Ce fermoir, je l'ai gardé longtemps avant de le monter et de m'en séparer, mais c'était pour une belle amie, et le plus beau jour, celui de son mariage. Deux de mes amis, ex-élèves tous deux, se mariaient le même jour - par chance c'était ensemble.

  Voici une photo bien peu valorisante de ce montage, à la lumière ambiante de l'atelier:

 

0749r

Le fermoir reprend exactement les teintes de la robe, qui était beige doré, avec des touches de feu, de brun, de blanc nacré, de paille. J'ai pu me procurer des perles anciennes, petit diamètre, de la même teinte que les grosses "nude", et j'avais choisi ces teintes nude pour qu'elles s'harmonisent avec le teint délicat de la belle - l'important, n'est-ce pas, c'est de voir la mariée, de ne regarder qu'elle, c'est le collier qui l'accompagne et mène à elle, pas l'inverse.

 

0752

  Comment, vous le trouvez un peu quelconque, "mon/son" collier? Mais n'oubliez pas qu'on peut aussi l'inverser, non plus mettre le beau fermoir en valeur devant, mais le mettre à l'arrière, sur la nuque - et sur cette photo la nuance nude ressort mieux, très délicat beige rosé un peu doré, justement:

 

0759r

  Toujours pas convaincu? Ah, mais c'est un collier à secrets... cette moitié que vous voyez là peut se désolidariser de l'autre moitié, et j'ai fourni un ruban, et une chaînette, qui peuvent l'un et l'autre se substituer à la seconde moitié, voire à celle-ci, pour obtenir un tout autre collier, un tout autre porter.

  Mais surtout... surtout, la seconde moitié n'est pas du tout le simple multi-rangs qui continuerait.

 

A-0738

  Et l'intérêt de pouvoir porter le collier recto-verso apparaît, car bien sûr la belle amie pourra porter cet effet de sautoirs concentriques devant, sur son ravissant décolleté (que vous ne verrez pas, à la place c'est toujours Marie-Antoinette dans son/mon atelier):

 

A-0732r

  Bien sûr, rien ne l'empêchera de simplifier l'ensemble, avec un simple ruban qui passe dans les anneaux du côté et viendrait se nouer, ou avec la chaînette dorée à l'or fin.

  Et là ce n'est que sur Marie-Antoinette, mais sur une jolie peau fine, sur une belle jeune femme, coiffée et maquillée dans un esprit rétro et femme fatale, au teint clair et lumieux, aux yeux verts sublimes, le collier prenait tout son sens.

  Mais ceci est une autre histoire - ou plutôt la suite, que je vous montrerai lors d'un prochain message.

  Je dispose de quelques magnifiques fermoirs de la même ancienneté et de la même collection, je peux donc sur commande faire des variations à ce concept. Et j'ai surtout un fermoir doré avec des teintes rouges et violettes, qui me donne très envie de créer un exemplaire dans ces teintes dont je raffole. Y a plus qu'à, avoir de la place et du temps...

  Je vous embrasse, vous qui passez ou vous qui, fidèles, revenez, et qui ne serez jamais assez remerciés.